Time Riders – Alex Scarrow

  • Titre: Time Riders, tome 1
  • Auteur: Alex Scarrow
  • Date de publication: 2012
  • Traduit de l’anglais par Aude Lemoine
  • Pages: 445
  • Genre: Science-Fiction
  • Maison d’édition: Nathan

Ne jouez pas avec le temps… Liam O’Connor aurait dû mourir en mer en 1912. Maddy Carter aurait dû mourir en avion en 2010. Sal Vikram aurait dû mourir dans un incendie en 2026. Mais une mystérieuse agence les a sauvés pour les recruter. Désormais, ils sont des Time Riders. Leur mission : empêcher que les voyages dans le temps ne changent l’Histoire.

J’avais eu un véritable coup de coeur en avance pour le résumé de l’histoire. J’adore les histoires avec des voyages temporels et je me suis lancée à coeur perdu dans l’achat des 3 premiers tomes de cette saga qui en compte une dizaine (ah oui… quand même). Pour le moment, je n’en ai lu qu’un. Le soufflé est retombé assez rapidement et même si je sais que je lirai la suite (parce que j’ai acheté les deux suivants) je n’en ai pas un besoin viscéral. C’est donc une petite déception que ce premier tome des « Time Riders ».

Les personnages ne sont pas assez développés à mon goût mais j’ose espérer qu’ils le sont davantage dans les autres tomes. J’aime bien Liam qui est quand même envoyé au front sans trop qu’on ne lui explique les choses et bien sûr Maddy qui est une jeune fille avec des particularités intrigantes. J’ai bien aimé le personnage de Bob, un robot très attachant (oui, il s’agit bien de science-fiction) et je n’ai pas trop apprécié le personnage de Foster, celui qui est à l’origine de tout, celui qui entraîne cette nouvelle équipe, que je trouve trop évasif dans ses explications, mais je suis consciente que l’auteur le fait exprès, du moins je l’espère pour la suite.

La narration m’a fait un drôle d’effet. Tantôt très rapide, surtout au début, où en l’espace de trois chapitres il se passe un million de choses et tantôt hyper lente avec une mise en place des événements qui prennent des plombes. Il y a énormément d’éléments à intégrer sur le « pourquoi du comment » et ce n’est pas toujours très clair dans mon esprit, surtout que j’écris des mois après l’avoir lu…

En résumé, pas un coup de coeur mais reste il me reste tout de même une petite part de curiosité vers cette saga. Je lirai la suite mais reste persuadée de ne pas être le public cible. Cela plaira certainement plus à un ado de 15 ans, fan de science-fiction…

13/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s