Trouver l’enfant – René Denfeld

glitter_969ecc59e5
  • Titre: Trouver l’enfant (The Child finder)
  • Auteur: Rene Denfeld
  • Date de publication: 2019
  • Traduit de l’anglais
  • Pages: 416
  • Genre : Policier, Thriller
  • Maison d’édition: Rivages (noir)
glitter_2f6db95332

Madison Culver a disparu alors que ses parents choisissaient un arbre de Noël dans la forêt nationale de Skookum, Oregon. Elle aurait aujourd’hui huit ans. Certains qu’elle est encore vivante, les Culver se tournent vers Naomi Cottle. Enquêtrice privée connue de la police comme « la femme qui retrouve les enfants », Naomi est leur dernier espoir. Sa recherche méthodique l’emmène dans les terres sauvages du Nord-Ouest Pacifique, et au coeur de son propre passé. Alors que Naomi suit la piste de l’enfant, les fragments d’un rêve sombre viennent lui rappeler une perte terrible depuis longtemps refoulée.

glitter_64ebd2bf87

J’ai pu voir ci et là des critiques dithyrambiques sur ce roman. J’en ai pour ma part un avis plus que mitigé. Des romans avec des enfants disparus, j’ai l’impression d’en avoir lu des dizaines. René Denfeld ne renouvelle pas du tout le genre et je n’ai pas retrouvé sa prétendue originalité qui en a ému plus d’un.

Déjà, le personnage principal. Naomi Cottle. Une femme, moins de 30 ans, enquêtrice, spécialisée dans la recherche d’enfants disparus qui voue toute son énergie à cette vocation puisqu’elle a elle-même le passé douloureux d’une enfant kidnappée. Je n’ai pas trouvé dans le roman une quelconque profondeur donnée à ce personnage. Nous n’en découvrons pas plus que cela sur son passé, à part une importante révélation qui arrive à la fin. À titre de comparaison, j’ai largement préféré Mila Vasquez que nous retrouvons dans la saga du Chuchoteur écrite par Donato Carrisi.

Tous mes espoirs reposent donc sur l’enquête au coeur du livre, la disparition et la recherche de la petite Madison, disparue à l’âge de 5 ans. De la même manière, je n’ai pas trouvé l’histoire originale. J’ai tout de même apprécié le fait que l’enquêtrice fonde peu d’espoir pour la retrouver, ce qui donne une teinte de réalisme au récit. Quelques passages sont touchants, écrits avec la plume délicate de l’autrice. Malheureusement, les malheurs de la petite Madison ne m’ont pas touchés. Peut-être que les mamans lisant cette histoire ressentiront plus d’émotions.

J’ai lu ce livre il y a quelques mois et il n’a laissé aucune empreinte dans ma mémoire. J’ai le souvenir d’avoir lu une bonne histoire, certes, mais assez éphémère. Je ne lirai pas la suite de la saga mais vous mentionne tout de même la référence; il s’agit de La Fille aux papillons, éditée à la même maison d’édition en 2020.

glitter_a8d5562318

12/20

2 réponses sur « Trouver l’enfant – René Denfeld »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s