17-18-19/20, 2019, Fantastique, Stephen King, thriller

L’Outsider – Stephen King

78764578_15256921

glitter_969ecc59e5

  • Titre: L’Outsider
  • Auteur: Stephen King
  • Date de publication: 2019
  • Traduit de l’anglais (américain) par Jean Esch
  • Pages: 576
  • Genre : Thriller, Fantastique
  • Maison d’édition: Albin Michel 

glitter_2f6db95332

Le corps martyrisé d’un garçon de onze ans est retrouvé dans le parc de Flint City. Témoins et empreintes digitales désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l’un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l’équipe locale de baseball, professeur d’anglais, marié et père de deux fillettes. Et les résultats des analyses ADN ne laissent aucune place au doute.

Pourtant, malgré l’évidence, Terry Maitland affirme qu’il est innocent.

Et si c’était vrai ?

glitter_64ebd2bf87

Le meurtre ignoble d’un enfant… Un suspect qui détonne, trouvé de suite… Nous voilà lancés dans un thriller palpitant qui se lit bien; peut-être pas un page-turner, mais un récit addictif et intrigant.

L’auteur, fin manipulateur, écrit une centaine de pages pour nous convaincre du coupable, je lui aurais bien volontiers mis moi-même la corde au cou… Et puis, tout s’effondre, le doute s’immisce. C’est impossible. Ce n’est pas lui – ouf, un peu plus et j’étais bonne à jeter en prison

Là, j’ai trouvé un petit moment de flottement… L’enquête piétine. Le mal est fait. Petit à petit, la part mystique s’infiltre entre les pages. L’avantage, c’est que l’on prend le temps de développer les personnages, les enquêteurs, leurs familles, la famille du présumé coupable… Tous ont quelque chose d’intéressant à dire.

Certaines scènes, comme d’habitude, restent gravées. Il s’agit pourtant de scènes toutes simples mais c’est comme si l’auteur parvenait à décrire si bien l’ambiance et les actions des personnages qu’ensuite j’avais l’impression qu’il s’agissait de mes propres souvenirs… Bizarre n’est-ce pas – le confinement ne me sied guère visiblement. Je pense notamment à la scène où Jeannie Anderson descend dans la cuisine en pleine nuit… Grrr…

La part mystique est très présente à partir de la moitié du livre. Si cela ne vous plait pas trop, sachez que les personnages du livre ne sont pas trop convaincus non plus, notamment l’inspecteur Ralph Anderson, qui a l’esprit bien trop cartésien. C’est ce qui m’a permis de m’accrocher au récit et de me plonger dedans, petit à petit, tout comme Ralph Anderson… Bravo à l’auteur d’avoir pensé aux réfractaires du fantastique…

Le point fort de ce récit, ce qui lui donne un second souffle, c’est bien évidemment l’arrivée de Holly de l’entreprise de détectives Finders Keepers, qui va reprendre l’enquête là où Ralph Anderson a échoué. Ce second souffle mystique redonne de l’élan au lecteur qui voit approcher le dénouement.

Je n’en dirai pas plus sur l’élément mystique et vous laisserai découvrir cela par vous même. Je n’ai pas forcément été emballée par l’ensemble mais je ne crois pas que M. King ait bien besoin de ma validation pour proposer ce qu’il avait à développer… 🙂

Je termine doucement ma lecture, peu conquise, mon esprit réfractaire rechigne… J’arrive à la fin, bien convaincue que cette fois je fais une pause dans « du » Stephen King. Et puis la force des mots et la force des personnages, un peu de magie littéraire et puis la fin, toute simple. Et moi, ne pouvant m’empêcher de fondre en larmes… Mais ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais rien…


J’ai également regardé la série The Outsider, produite par HBO et validée par Stephen King. J’ai bien apprécié les épisodes mais globalement je reste un peu déçue car selon moi le livre est plus dense. Un peu plus de la moitié du livre est rapidement installée en un ou deux épisodes puis ensuite, des nombreux épisodes tentent de remplir… jusqu’à la fin qui n’est pas très différente.

glitter_a8d5562318

18/20

2 réflexions au sujet de “L’Outsider – Stephen King”

  1. Pour ma part, j’aime beaucoup Stephen King, mais il ne faut juste pas que j’en lise trop régulièrement… Et au vu de ta critique et du résumé, j’aimerais bien lire celui-ci, un jour ! Je ne savais pas qu’il y avait eu une série télé, d’ailleurs !

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai pas vu la série, mais jusqu’à présent j’ai toujours été déçue des adaptations ciné et tv de Stephen King, car effectivement il semble difficile de retranscrire derrière la caméra une oeuvre aussi dense comme tu le dis, et qui tient beaucoup à son style littéraire… Cela dit, si l’occasion se présente je regarderai la série tout de même !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s