14-15-16/20, 2019, Christelle Dabos, Fantastique, Jeunesse

Christelle Dabos – La Tempête des échos

dabos.jpg

glitter_969ecc59e5

  • Titre: La Passe-Miroir, tome 4 – La Tempête des échos 
  • Auteur: Christelle Dabos
  • Date de publication: 2019
  • Langue française
  • Pages: 565
  • Genre : Fantasy, Jeunesse
  • Maison d’édition: Gallimard 

glitter_2f6db95332

Le monde est sens dessus dessous. L’effondrement des arches a bel et bien commencé. Une seule solution pour l’enrayer : trouver le responsable. Trouver l’Autre. Mais comment faire sans seulement savoir à quoi il ressemble ? Ophélie et Thorn se lancent ensemble sur la piste des échos, ces étranges phénomènes qui semblent la clef de toutes les énigmes. Ils devront explorer plus en profondeur les coulisses de Babel ainsi que leur propre mémoire. Et pendant ce temps, sur Arc-en-Terre, Dieu pourrait bien obtenir le pouvoir qu’il convoite tant. De lui ou de l’Autre, qui représente la plus grande menace ?

glitter_64ebd2bf87

Ce dernier tome de la saga de la Passe-Miroir était tellement attendu qu’il allait forcément susciter la polémique. Si la polémique est forte c’est parce que l’univers crée par Christelle Dabos est un chef-d’oeuvre d’imagination. Je lui serai éternellement reconnaissante pour cela. Les trois premiers tomes de cette saga sont tous des coups de coeur:

Christelle Dabos – Les fiancés de l’hiver

Christelle Dabos – Les disparus du Clairdelune

Christelle Dabos – La mémoire de Babel

Attention, spoilers

J’ai aimé le début du livre, retrouver les personnages, l’ambiance d’apocalypse qui règne sur les arches et la terreur qui s’installe parmi les habitants. Au milieu de tout cela et malgré leur clandestinité, la complicité et le bonheur que vivent Ophélie et Thorn, personnages que j’adore… J’avais très envie de comprendre pourquoi les arches se mettaient à s’effondrer. Je savais que l’explication finale de Christelle Dabos serait forte et intelligente. Ce qui fut le cas.

Cependant, je sors globalement déçue de ma lecture. J’ai aimé la résolution de l’intrigue et l’explication de la Déchirure. J’ai également aimé le moment où l’on découvre une nouvelle arche. L’ensemble est très intelligent mais cela manque d’originalité. Les expulsions de Babel pour les étrangers… Ambiance Rafle du Vel d’hiv; ça ne colle pas…  L’Autre monde, le « mauvais » monde qui fait penser aux limbes… Je ne sais pas, cela m’a fait penser à l’upside down dans Stranger Things.

J’ai trouvé que toute la partie dans l’Observatoire des déviations est trop longue, je me suis ennuyée souvent. J’ai trouvé cette partie particulièrement longue en voyant les pages restantes s’amenuiser. Les révélations sur certains personnages m’ont semblé assez invraisemblables et tirées par les cheveux. Certains personnages secondaires, comme Victoire, sont selon moi peu employés dans l’histoire; c’est dommage.

Et la fin? 

Je suis déçue par la fin, ma frustration est grande, évidemment. Les dernières pages s’enchaînent vite et j’ai l’impression que certains personnages font leurs adieux de manière trop rapide et superficielle. Je pense qu’il a été très compliqué d’écrire les 40 dernières pages. Je ne blâme par l’autrice qui a fait des choix audacieux pour laisser son univers ouvert. La fin, qui se recentre sur les miroirs, est une belle manière de faire un dernier écho au titre de cette saga qui m’a tant fait voyager… J’espérais simplement une fin plus heureuse pour Ophélie et Thorn mais il nous appartient d’y croire et d’en écrire la suite.

glitter_a8d5562318

15/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s