17-18-19/20, Années 2000, contemporain, Yasmina Khadra

Yasmina Khadra – Les sirènes de Bagdad

CVT_Les-Sirenes-de-Bagdad_6737

glitter_969ecc59e5

  • Titre: Les sirènes de Bagdad
  • Auteur: Yasmina Khadra
  • Date de parution: 2006
  • Genre: Contemporain
  • Pages: 318
  • Maison d’éditions: Éditions Pocket

glitter_2f6db95332

La descente aux enfers d’un jeune homme broyé par le terrorisme. Fuyant son village, dérivant jusqu’à Bagdad, il se retrouve dans une ville déchirée par une guerre civile féroce. Sans ressources, sans repères, miné par l’humiliation, il devient une proie rêvée pour les islamistes radicaux.

glitter_64ebd2bf87

Les Sirènes de Bagdad est un livre qui m’a été prêté par ma copine Camille car elle avait eu avec ce roman un véritable coup de coeur.

Je n’ai pas été insensible à ce livre, moi aussi. Il s’agit d’un roman extrêmement humble et touchant. Même si je n’ai pas pleuré (il m’en faut beaucoup pour cela, je crois que le seul livre qui m’a fait pleuré comme une madeleine c’est Avant toi de Jojo Moyes), je vais en garder un très bon souvenir.

Vous savez, ces livres font partie des livres qui ne sont pas incroyables sur le moment de la lecture mais qui laissent une empreinte indélébile en mémoire. Ça me fait penser dernièrement à la série The Handmaid’s Tale qui a été pour moi très pénible à regarder, une purge lente aux désirs esthétiques, mais qui, une fois terminé, nous fait dire « Ah ouais, quand même! ».

Dans ce livre, le lecteur suit un jeune homme Irakien, qui n’est pas biberonné depuis sa naissance à l’extrémisme religieux mais qui possède une foi sincère et pure, qui va après un événement traumatisant, devenir le héraut d’un malaise identitaire et la marionnette d’intérêts internationaux. Ce récit n’est pas caricatural, il n’est pas cliché, il est fin et subtile. La fin du récit (et de notre monde?) est terrifiante. Je regrette un peu la pirouette de l’auteur à la fin de son histoire. La bien-pensance ?

C’est assurément un excellent livre, qu’on devrait lire et relire aujourd’hui. Ce livre, paru en 2006, est incroyablement actuel.

glitter_a8d5562318

18/20

5 réflexions au sujet de “Yasmina Khadra – Les sirènes de Bagdad”

  1. Jamais lu… mais sûre que je le lirai un jour prochain. J’aime beaucoup les histoires actuelles sur l’Afghanistan. Je me souviens de lectures chocs comme Les hirondelles de Kaboul, les cerfs-volants de Kaboul, les livres de Nadia Hashimi mais aussi (genre policier) Cédric Bannel, Baad.
    Bien livresquement

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne connais pas tous ces romans, c’est vrai que je ne me suis jamais intéressée à ces auteurs, à tort. J’avais sans doute peur de tomber sur des clichés mais je me suis trompée, je prends note de la liste. Merci pour le commentaire, bon week-end 😘

      J'aime

  2. Yasmina Khadra est un auteur que j’apprécie énormément et que j’estime tout auteur. Je trouve son oeuvre passionnante, sensible, mais surtout, percutante.
    Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire celui-ci, mais je suis sûre de le lire un jour, comme l’ensemble de ses livres.
    Je ne peux que te conseiller d’autres livres de l’auteur, comme Les hirondelles de Kaboul ainsi que Ce que le jour doit à la nuit. Des romans sensibles qui retracent une descente aux enfers, sans jugement de valeur, s’immisçant dans un quotidien banal qui devient peu à peu chaotique. Je trouve qu’il a une façon d’aborder des sujets grâce avec une facilité presque déconcertante, avec respect et douceur…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s